Construire une ville solidaire

NOTRE VILLE N’EST PAS AUJOURD’HUI ADAPTÉE À TOUS LES ÂGES DE LA VIE, AUX PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP ET À CELLES TOUCHÉES PAR LA PRÉCARITÉ.
UNE ATTENTION TOUTE PARTICULIÈRE DOIT ÊTRE PORTÉE AUX FAMILLES MONOPARENTALES.

Nous, matthieu stervinou et bernard jasserand, souhaitons :

Garantir un logement pour tous.

Créer « un guichet unique du logement » au service des habitants (informations, conseils, accès aux droits et aux aides… )
Créer 500 nouveaux logements chaque année (dont minimum 30 % social et très social), réhabiliter 50 logements insalubres par an et améliorer le bilan thermique de 500 logements.

Redonner du sens à la solidarité.

Créer un nouvel hôtel social, accessible, permettant :
> l’accueil en journée pour les personnes en situation d’exclusion
> la création d’un service bain douche en journée
> l’expérimentation de l’accueil des personnes avec leurs animaux

MATTHIEU STERVINOU

BERNARD JASSERAND

Retrouver l’ambition d’une ville amie des ainés :

Favoriser le maintien à domicile des personnes âgées, notamment en accompagnant l’adaptation des logements et en soutenant les acteurs de la prévention pour un « bien vieillir ».
Soutenir le développement de résidences autonomies et de résidences intergénérationnelles, en lien notamment avec les Foyers de Jeunes Travailleurs et l’ARPAQ.
Encourager les dispositifs de « table d’hôtes » proposant aux aînés vivant à domicile de partager un repas et une animation dans les EHPAD.
Accompagner les aidants familiaux en soutenant les initiatives publiques et associatives permettant information et répit.
 

Faciliter l’accès aux soins et à la santé.

Garantir une offre de soins pour tous en étudiant toutes les solutions : centre municipal de santé, mutuelle municipale pour lutter contre le non-recours aux soins.
S’inscrire dans la charte « Ville et territoires sans perturbateurs endocriniens ».

Rendre la ville accessible aux personnes en situation de handicap.

Créer un Conseil Local du Handicap avec l’ensemble des acteurs concernés (logement, voirie, transport, loisirs, sports et culture, travail…) et organiser une « semaine locale du handicap »
Adapter la ville à toutes et à tous en mettant en place des équipements adaptés, inclusifs et accessibles : travaux dans les écoles et espaces publics, aires de jeux inclusives…